Actualités

 

« Le référendum britannique, une occasion inespérée de relancer l’union politique » Interview publiée dans Le Figaro du 16 juin 2016

Si le Royaume-Uni déserte l’UE, c’est un drame ?

Pour Londres, ce serait une tragédie. Le pays se retrouverait seul, un peu comme l’Islande ou Taïwan. Il risque lui-même la dislocation, avec l’Écosse. L’Irlande serait coupée en deux par une frontière. La City, première place de l’euro, se retrouverait réglementairement coupée de ses clients. La vraie perte de souveraineté est là.

Lire la suite

Mon intervention lors du 8eme forum de Trans Europe Expert :  » Mérites et limites de l’Europe du droit »

MERITES ET LIMITES DE L’EUROPE DU DROIT

Les juristes s’en réjouissent, les historiens s’en émerveillent, ceux des politiques qui ne l’ignorent pas le déplorent : l’Union européenne est une construction politique bâtie sur le droit. Le droit a préexisté à la volonté populaire de créer une communauté politique. Un droit d’un type nouveau, ni national, ni international, fabriqué bizarrement, sous le contrôle d’une Cour multinationale mais monoglote, installée dans un Grand Duché lilliputien, ayant le pouvoir de se faire obéir de tous les Gulliver voisins !

Lire la suite

Intervention lors du débat en plénière consacré au suivi des recommandations de la commission spéciale TAXE

« Dans une période où les sujets de satisfaction sont rares, saluons les premiers résultats de l’ouverture d’un immense chantier : l’application de l’égalité de concurrence et de la justice fiscale entre les entreprises.

Avec ses commissions TAXE puis PANA, le Parlement a su amplifier et relayer l’exigence de transparence et de justice exprimée par les citoyens après des scandales tels que LUXLEAKS. Sans disposer de compétences juridiques, notre Parlement a maintenu sous pression les ministres des Finances, par ses missions d’enquête sur place, ses auditions, les conférences interparlementaires organisées à Bruxelles et dans les capitales nationales. Préparant ainsi le terrain pour l’examen des propositions de la Commission européenne.

Les premiers résultats sont encourageants : le dossier a plus progressé en deux ans qu’en deux décennies. La fin du secret bancaire, l’obligation d’information réciproque sur les rulings, l’adoption unanime des recommandations de l’OCDE, la directive anti-évasion fiscale sont des avancées importantes.

Mais cet effort n’a de sens que s’il est mené jusqu’au bout. Trois dossiers seront décisifs pour la réussite de l’initiative politique.

1 – L’harmonisation de la base fiscale des entreprises multinationales au sein de l’Union. C’est le projet ACCIS. Pour nous, ces deux directives sont les deux jambes dont le dispositif a besoin pour marcher droit. Le Parlement sera prêt à la fin de l’été.

2 – La protection des lanceurs d’alerte, à partir d’un cadre commun européen.

3 – La promotion du groupe du Code de conduite sur la fiscalité des entreprises à un niveau politique. Il est temps que nos ministres des Finances montrent que la justice fiscale est, pour eux, une priorité qui dépasse l’horizon de leurs chefs de bureaux. »

Alain LAMASSOURE

La vidéo est disponible ici.

Communiqué de presse : Députés européens, retrait de la campagne de François FILLON

 Députés européens : retrait de la campagne de François FILLON

Le formidable succès populaire de la primaire de la Droite et du Centre a montré de façon éclatante l’envie d’alternance d’un grand nombre de Français.

Dans cet esprit, nous avons alors fait le choix de soutenir sans réserve le candidat qui en a été issu.

Et pourtant, d’une élection considérée par beaucoup comme imperdable il y a encore quelques semaines, la droite et le centre sont aujourd’hui en passe d’être éliminés du second tour, situation inédite dans toute l’histoire de la Cinquième République. Quelle qu’en soit l’origine, la succession des révélations sur sa situation personnelle et ses propre réactions contradictoires ont rendu François Fillon complètement inaudible sur les problèmes de la France. Elles font douter fortement de sa capacité personnelle à convaincre les Français de faire les efforts indispensables au redressement de notre pays.

La primaire avait été conçue pour rassembler nos familles politiques autour d’un candidat, et pour lui permettre ensuite de convaincre une majorité de nos compatriotes. C’est le contraire qui est en train de se produire. Voilà un mois que François Fillon ne cesse de se replier sur son propre camp, et même sur une partie de celui-ci. Au point de remettre en cause aujourd’hui l’unité de notre famille politique.

Chacun mesure la blessure profonde que cette épreuve représente pour un homme dont la carrière a été jusqu’ici irréprochable Mais nous ne pouvons plus cautionner une position personnelle de plus en plus isolée qui condamnerait les Français à choisir entre l’héritier honteux du hollandisme et le populisme dangereux de Marine Le Pen.

Nous nous retirons donc de la campagne de François Fillon et espérons que notre mouvement saura désigner rapidement un candidat capable de faire gagner les valeurs de la Droite et du Centre.

 

Arnaud DANJEAN Député au Parlement européen, circonscription Est

Françoise GROSSETÊTE Députée au Parlement européen, circonscription Sud-Est

Alain LAMASSOURE Député au Parlement européen, circonscription Ile de France

Renaud MUSELIER Député au Parlement européen, circonscription Sud-Est

Tokia SAÏFI Députée au Parlement européen, circonscription Nord-Ouest

Communiqué de presse : L’élection française décidera de l’avenir de l’Europe

« L’Europe doit définir son avenir maintenant. Jean-Claude Juncker propose le bon programme et la bonne méthode : agir plus vite et bien plus fort avec tous ceux qui y sont prêts sans attendre les autres », a expliqué Alain Lamassoure.

« Mais le décollage de ce nouvel Airbus politique sera impossible s’il n’y a pas un fort moteur français à côté du puissant moteur allemand », a ajouté le député.

« Il est grand temps que les candidats, les électeurs et les médias sortent du nombrilisme hexagonal pour prendre en compte la responsabilité fondamentale de la France dans l’avenir du projet européen dont elle est le premier auteur », a conclu Alain Lamassoure.

Page 1 sur 18912345102030Dernière page »